Tu ne mouilles pas?

Si vous cherchez désespérément votre désir, venez par ici, j'ai quelques idées.


La difficulté avec lui, c'est qu'il joue à cache-cache et qu'il faut vraiment ruser pour le retrouver. Hypersensible, avec ses états d'âme et ses contrariétés, il est exigeant et exclusif. Un rien peut le perturber, un rien peut l'égayer.

On croit toujours que ce sont les femmes qui ont des troubles du désir mais non, il y a aussi des hommes. Cependant, mon petit coté hétéro-fémino-révolutionnaire me pousse à genrer le phénomène.


Les principales difficultés sexuelles des femmes se résument pour la plupart à des troubles de l'excitation, du désir. En tête de gondole (ça se voit que c'est moi qui fait les courses?), l'absence ou l'apparition tardive de l'orgasme (17 %), "non mais chérie, toi d'abord, vas-y, si tu ne jouis pas, alors on ne le fait pas"(pression),"tu veux pas commencer toute seule comme ça tu mouilles déjà quand j'arrive, ça m'excite?"(déception), puis le manque d'envie «spontanée » de rapports (16 %) "on s'aime, alors ça devrait venir tout seul" (oui? Ben, non), et une lubrification vaginale insuffisante (13 %), "c'est rien, achetons du lubrifiant" (y a le zéro déchet, ici le zéro excitation).


On n'est pas sorties de l'auberge! Car tout le monde sait que toutes les femmes normales ont des envies spontanées qui leur viennent alors qu'elles ont le nez dans le guidon et que quand elles se posent dans le canapé à 21h, en pensant "ouf", Mr attend en frétillant de la queue pour sa promenade.


Il y a tellement de désirs féminins qui pourraient être égayés en y mettant du sien. Et il n'y a pas que les hommes qui doivent faire un effort. Les femmes parfaites qui font tout, là! Mais que c'est dur! Parce que c'est bien ancré, faut pas croire. On se met la pression nous-mêmes, nous les filles. Et que je te fais les courses, la lessives, les rdv médicaux des enfants, le menu de la semaine, des petits plats, il y en a même qui font leur tartines de Mr pour aller travailler.


Bref, une solution?:

(Mais y en a d'autres)


Pour les femmes:

1. ARRÊTEZ d'organiser pour voir ce que ça change parce qu'aller au devant des besoins de tout le monde, ça fait que personne ne se rend compte de tout ce que vous faites. Et ça, c'est de notre faute.

2. RÉFLÉCHISSEZ à ce qui vous excite


Pour leur partenaire:

1. ARRÊTEZ d'attendre son orgasme parce que parfois, pour faire plaiz, md veut bien une petite activité sexuelle sans qu'on lui demande d'y mettre l'énergie pour jouir elle aussi (oui, n'en déplaise aux féministes)

2. COMPRENEZ que les femmes ont besoin qu'on les dragouille pour être excitées. Tournez-lui autour. Pas parce que vous êtes excité mais pour l’exciter. Pas qu'on leur mette la main dans la culotte pendant qu'elles pèlent les pommes-de-terre mais qu'on joue de SÉDUCTION. Un doux baisé au creux de l'oreille, une main qui passe dans leur dos (pas la culotte on a dit!), un "laisse, je vais le faire", un "tu sens bon", un "ma petite femme chérie, je vois que tu t'actives tellement pour nous tous, viens dans mes bras", un "tu voulais que je le mette où le cadre que tu as acheté?", un "non ne bouge pas, j'y vais", "viens, je t'emmène à la mer", ET LAISSEZ TOMBER LES SMARTPHONES


Et vous les filles, LAISSEZ-VOUS FAIRE!

179 vues

© 2018 par Tout SEX'prime. Créé avec Wix.com